tel.: (+998 71) 268-7466
fax: (+998 71) 267-4758
tel.: (+998 97) 448-9836
E-mail: ooosharkintour@gmail.com
 
English        Deutsch       Français     Russian 


Home Cities Tours Hotels Embassy Photo Gallery Video Gallery Contact  
     









KHIVA







 
  Tashkent   Samarkand   Khiva   Bukhara   Termez  
 
KHIVA 
   
MOSQUÉE DJOUMA
 
         
 
Fondé en même temps que Babylone, Khiva est capitale de l’antique Khorezm.
Nous pouvons deviner l’âge de Khorezm décrit par Hérodote, le Père de l’Histoire. C’est également l’endroit de la naissance d’Avesta, livre sacré des zoroastriens et l’un des plus anciens recueils des normes juridiques de la société.
Au même titre que Boukhara et Samarkand, Khiva était l’une des principales villes de la Grande Route de la Soie. Le commerce et l’artisanat prospéraient, la culture des quatre coins du Monde se mélangeait en harmonie.

 
Le temps et les guerres ont également laissé leur marque, mais la ville a pu sauvegarder certaines œuvres architecturales érigées aux différents moments de son histoire longue de 2 mille ans et demi.

Khiva est composé de deux villes : Itchan-Kala, forteresse intérieure avec sa Citadelle Kunia-Arc, et Dichan-Kala, ville extérieure.
Ichan-Kala représente 250 milles m2 d’histoire de l’antiquité. Ses murailles atteignent parfois 10 m de haut. Quatre énormes portails donnent accès à la ville.
Cette coexistence harmonieuse des minarets, mosquées, mausolées et châteaux de différentes époques donne un irrésistible charme à la ville.
 
Philosophe, poète et grand sportif du XIIIe siècle, Pakhlavan Mohammed, était une personnalité aimée et respectée par le peuple qui l’a canonisé au rang des Protecteur de Khiva.

Imbattable dans les arts martiaux, il a été connu par sa force fabuleuse bien au-delà de son pays natal.
On raconte que suite à sa victoire à un combat en Inde, il aurait ramené deux énormes troncs d’arbre. Utilisés pour la confection des colonnes de la Mosquée Djouma, ils portaient le nom poétique de Danseuses.

 
Les colonnes est la particularité de cette Mosquée Djouma. Elle en compte 213. Chaque colonne a sa propre forme et un dessin unique.
Le toit posé sur ces colonnes comporte des petites lucarnes qui laissent passer la lumière et assurent une meilleure ventilation.
Au XVIIIe siècle, suite à un incendie, une partie des colonnes brûlées a du être remplacée. Mais les fondations de la Mosquée datent, selon les spécialistes, du Xe ou XIIe siècle.
 
 
ISLAM-KHOJA
   
LE MINARET KALTA-MINOR
 
         
 
L’ensemble architectural Islam-Khoja réunit deux particularités – la plus petite médersa et le plus haut minaret de Khiva.
 
Du haut de ses 45 mètres, ce Minaret est la tour de garde la plus haute et la plus belle.
 
Son antipode, le Minaret Kalta-Minor, donne l’impression d’être coupé en deux. Large de 14 mètres et demi, il ne mesure que 26 mètres.
Son imposante architecture, la beauté et la complexité de ses ornements témoignent de l’ambition accordée à ce projet. En effet, son fondateur, Mohammed Aminkhon, souhaitait construire une tour plus belle et plus haute que le Minaret Kalan de Boukhara faisant 46 mètres de hauteur.
 
Selon différentes hypothèses des historiens, elle devait mesurer de 70 à 110 mètres de haut. Nous ignorons aujourd’hui la cause de l’abandon de ce projet grandiose. Mais le Minaret s’est trouvé son nom – Kalta-Minor, «minaret court».
 
 
LA MÉDERSA AMIN-KHAN
   
KHIVA
 
         
 
A proximité du Minaret Kalta-Minor, se trouve la Médersa Amin-Khan, le plus grand établissement d’enseignement de l’Islam à Khorezm. A proximité du Minaret Kalta-Minor, se trouve la Médersa Amin-Khan, le plus grand établissement d’enseignement de l’Islam à Khorezm.
 
Ses élèves bénéficiaient des conditions très favorables à leur réussite: une bibliothèque riche, de grandes salles d’étude et de confortables résidences universitaires.
 
En parlant des savants et artistes de Khorezm ayant contribué au développement de la culture et de la science mondiale, on ne peut pas oublier le nom d’Al-Khorezmi, le grand mathématicien du VIIIe siècle.
Son nom prononcé en Europe comme « algorithme » est devenu une référence mathématique.
Il a également introduit le terme « algèbre » dans le monde des disciplines mathématiques.

Une autre œuvre pas moins importante et un des premiers globes terrestres confectionné par Al-Berouni, il y a plus de mille ans.
Ce rigoureux savant des Xe – XIe siècles a mesuré avec beaucoup de précision la distance nous séparant de la Lune.
 
Selon la théorie d’Al-Berouni, le Soleil et les étoiles sont des astres en Feu, alors que la Lune et les planètes – sont des corps célestes obscurs qui ne font que refléter la lumière dégagée par les étoiles.
Khiva, entourée des sables du désert, s’est construite en disposant les habitations les unes contre les autres. Aujourd’hui, ce qui était une contrainte d’espace est devenu la note de charme de cette ville composée de rues étroites.
Une ville de « mille et une nuits », Khiva est désormais une petite Mecque touristique.
En 1967, Khiva est rentré dans le rang du patrimoine national sous protection de l’Etat. En 1990, sa ville intérieure, Ichan-Kala, sera inscrite dans la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.
 



© Sharqintour